Sommaire de la publication

Sommaire de la publication

Mc Hugh, R., 2008, Analyse du potentiel de l’analyse matricielle pour optimiser la crĂ©ation de cubes spatio-temporels, MĂ©moire de M.Sc., FacultĂ© de foresterie et gĂ©omatique, UniversitĂ© Laval, 139p.

Résumé

Dans le monde de la gĂ©omatique, la fin des annĂ©es 1990 a Ă©tĂ© marquĂ©e par l’arrivĂ©e de nouvelles solutions dĂ©cisionnelles, nommĂ©es SOLAP. Les outils SOLAP fournissent des moyens efficaces pour facilement explorer et analyser des donnĂ©es spatiales. Les capacitĂ©s spatiales actuelles de ces outils permettent de reprĂ©senter cartographiquement les phĂ©nomènes et de naviguer dans les diffĂ©rents niveaux de dĂ©tails. Ces fonctionnalitĂ©s permettent de mieux comprendre les phĂ©nomènes, leur distribution et/ou leurs interrelations, ce qui amĂ©liore le processus de dĂ©couverte de connaissances. Toutefois, leurs capacitĂ©s en termes d’analyses spatiales interactives sont actuellement limitĂ©es. Cette limite est principalement due Ă  l’unique utilisation de la structure de donnĂ©es gĂ©omĂ©trique vectorielle. Dans les systèmes d’information gĂ©ographique (SIG), la structure de donnĂ©es matricielle offre une alternative très intĂ©ressante au vectoriel pour effectuer certaines analyses spatiales. Nous pensons qu’elle pourrait offrir une alternative intĂ©ressante Ă©galement pour les outils SOLAP. Toutefois, il n’existe aucune approche permettant son exploitation dans de tels outils. Ce projet de maĂ®trise vise ainsi Ă  dĂ©finir un cadre thĂ©orique permettant l’intĂ©gration de donnĂ©es matricielles dans les SOLAP. Nous dĂ©finissons les concepts fondamentaux permettant l’intĂ©gration du matriciel dans les cubes de donnĂ©es spatiaux. Nous prĂ©sentons ensuite quelques expĂ©rimentations qui ont permis de les tester et finalement nous initions le potentiel du matriciel pour l’analyse spatiale dans les outils SOLAP.