Sommaire de la publication

Sommaire de la publication

Demers, J., J. Fortin-Groulx, 2008, Évaluation du potentiel SOLAP pour l’analyse du patrimoine religieux bâti de la Haute-Ville de QuĂ©bec , Rapport Ă©tudiant, UniversitĂ© Laval, Qc, Canada, Mai, 50p.

Résumé

Ce rapport d’audit est rĂ©digĂ© par les exĂ©cutants du projet « Évaluation du potentiel SOLAP pour l’analyse du patrimoine religieux de la Haute-Ville de QuĂ©bec ». Il fait Ă©tat d’une Ă©valuation critique qui se veut rĂ©flexive et constructive de la production du système. On y apprend que les sources de donnĂ©es sont de deux natures : descriptives et spatiales. Elles proviennent en majeur partie du client et Ă©galement de recherche de la part des exĂ©cutants. Les choix technologiques que sont Access, ArcGIS, VB .Net et Oracle 10g sont expliquĂ©s, de mĂŞme que la dĂ©marche employĂ©e. On peut remarquer que ces deux aspects du processus de rĂ©alisation correspondent Ă  ce qui avait Ă©tĂ© pensĂ© lors de l’Ă©tude de faisabilitĂ©, Ă  peu de changements près. Ensuite, une revue des rĂ©sultats atteints et non atteints met en Ă©vidence l’adĂ©quation importante avec les spĂ©cifications attendues de l’extrant, soit en terme de thèmes inclus dans le SOLAP, des capacitĂ©s d’affichage et d’interrogation du système de mĂŞme que par rapport Ă  la rapiditĂ© et Ă  la convivialitĂ© de l’application. Certains points Ă  amĂ©liorer ont Ă©tĂ© soulevĂ©s, entre autre en ce qui a trait Ă  l’intĂ©gration de donnĂ©es socio-Ă©conomiques diversifiĂ©es et Ă  la gestion de la troisième dimension. Enfin, certains risques technologiques sont Ă©noncĂ©s pour le bien du client qui dĂ©sire aller de l’avant avec la technologie proposĂ©e. Cet audit permet donc d’Ă©valuer diffĂ©rents aspects du dĂ©ploiement du projet Ă  plus grande Ă©chelle. Ce document se veut aussi un enrichissement des connaissances dans l’application de la technologie SOLAP dans le domaine de l’architecture ou du bâtiment. Ă€ partir de l’expĂ©rience tirĂ©e de ce projet-pilote, il est possible de formuler des recommandations au client de mĂŞme qu’Ă  la communautĂ© gĂ©omatique.