Yvan BĂ©dard

Chercheur et professeur titulaire

Yvan BĂ©dard

Yvan BĂ©dadNĂ© Ă  Saint-Raymond, Qc, Canada, en 1957, j’ai obtenu un B.Sc.A. en arpentage en 1980 ainsi qu’une M.Sc. en gĂ©odĂ©sie en 1983 de l’UniversitĂ© Laval. Mon doctorat en gĂ©nie civil fĂ»t obtenu en 1986 Ă  l’UniversitĂ© du Maine Ă  Orono. Professeur au DĂ©partement des Sciences gĂ©omatiques de la FacultĂ© de Foresterie, de GĂ©ographie et de GĂ©omatique de l’UniversitĂ© Laval depuis 1986, je suis spĂ©cialisĂ© en système d’information et bases de donnĂ©es gĂ©ospatiales ainsi qu’en qualitĂ© des donnĂ©es gĂ©ospatiales. J’ai Ă©tĂ© membre de l’Ordre des Arpenteurs-GĂ©omètres du QuĂ©bec pendant 16 annĂ©es et suis maintenant membre de l’Ordre des IngĂ©nieurs.

Ă€ l’origine du gĂ©odĂ©cisionnel et de SOLAP

Titulaire d’une Chaire de recherche industrielle CRSNG en bases de donnĂ©es gĂ©ospatiales dĂ©cisionnelles de 2004 Ă  2010 avec 9 partenaires industriels, j’ai Ă©tĂ© fondateur et directeur pendant 7 annĂ©es du Centre de Recherche en GĂ©omatique (CRG) de l’UniversitĂ© Laval, ainsi que co-fondateur et directeur scientifique du Centre de DĂ©veloppement de la GĂ©omatique (regroupement industriel, gouvernemental et acadĂ©mique). Membre de l’Institut des Technologies de l’Information et SociĂ©tĂ©s (ITIS) de l’UniversitĂ© Laval oĂą je siège sur le comitĂ© directeur, je suis Ă©galement professeur-associĂ© au Geodesy and Geomatics Engineering Dept. de l’UniversitĂ© du Nouveau-Brunswick. Professeur-invitĂ© Ă  l’École Polytechnique FĂ©dĂ©rale de Lausanne en 1992-93, je suis frĂ©quemment demandĂ© internationalement pour des jurys de thèses, d’articles, de confĂ©rences, de projets R&D, de comitĂ©s de lecture de journaux scientifiques, et mĂŞme de plans d’affaires. J’ai siĂ©gĂ© sur le comitĂ© GĂ©nie Civil du CRSNG pendant 3 annĂ©es ainsi qu’au Collège d’évaluation des Chaires de recherche du Canada et sur le ComitĂ© Aviseur de GĂ©omatique Canada. De 2008 Ă  2010, j’ai Ă©tĂ© le reprĂ©sentant Ă©lu des chercheurs canadiens sur le Bureau de Direction du RĂ©seau de Centres d’Excellence GEOIDE oĂą je suis très actif depuis sa crĂ©ation. Je siège toujours au Bureau de Direction du CRG.

Plus de 150 publications arbitrées

Sur le plan de la diffusion des connaissances, j’ai Ă©tĂ© auteur ou co-auteur de plus de 500 communications et rapports techniques pour des revues scientifiques, des congrès, d’autres universitĂ©s, des corporations professionnelles, des ministères et des entreprises privĂ©es. Ce nombre inclut plus de 160 chapitres et articles dans des revues/livres/proceedings scientifiques de calibre international avec comitĂ©s de lecture et plus de 225 confĂ©rences dans une vingtaine de pays dont plusieurs sur invitation. J’ai Ă©galement contribuĂ© Ă  plus d’une quinzaine de volumes, encyclopĂ©dies et livres de vulgarisation. Cinq articles publiĂ©s ont remportĂ© une distinction.

Près de 200 encadrements, dont 9 devenus professeurs universitaires

Cette diffusion de la connaissance fut également réalisée par la formation régulière aux trois cycles où j’ai créé 4 nouveaux cours et contribué activement aux différents comités de programmes pendant 17 ans. J’ai encadré et co-encadré près de 200 doctorants, maîtrisards et stagiaires d’ici et d’ailleurs, incluant 4 cotutelles et 7 postdoctorants dont 9 sont maintenant professeurs universitaires. D’autres travaillent dans des centres de recherche universitaires et gouvernementaux.

A ceci s’ajoutent des formations continues données à plus de 1500 professionnels ayant différentes formations (gestionnaires, arpenteurs-géomètres, ingénieurs, évaluateurs, urbanistes, etc.), et ceci sur trois continents (Amérique, Europe, Afrique).
Sur le plan de la recherche, j’ai géré des subventions et contrats de R&D pour plus de $23 millions.

$ 23 millions en R&D – 50 partenaires gouvernementaux et industriels

Ces projets furent typiquement de nature multidisciplinaire, souvent multi-universitaire, et principalement financés par le CRSNG, le RCE-GEOIDE, l’industrie, le FQRNT et la FCI. Orientés principalement sur la recherche fondamentale, mes travaux incluent souvent des aspects appliqués en partenariat afin de tester concrètement nos nouvelles théories. Ces applications sont réalisées volontairement dans des domaines très variés afin d’assurer la généricité des concepts proposés, domaines allant des sciences de la nature à la santé publique en passant par la gestion du territoire et de ses infrastructures. Une cinquantaine d’industries et organismes gouvernementaux ont contribué à ces travaux, incluant la Défense Nationale, Géomatique Canada, Santé Canada, Infrastructures Canada, Ressources Naturelles Canada, Transports Québec, Ressources Naturelles et Faune Québec, Institut National de Santé Publique, Santé et Services Sociaux Québec, Environnement Québec, Hydro-Québec, Groupe DMR, K2 Géospatial, Syntel, Groupe Alta, Intélec Géomatique, Holonics, Harfang, SNC, MELP (Colombie-Britanique), TSI (France), AECOM (US), MITRE (US), Banque Mondiale, etc. [

Utilisation des travaux dans l’industrie

Plusieurs retombĂ©es pratiques dĂ©coulèrent des contrats et subventions de recherche. Certains concepts, mĂ©thodes et principes furent adaptĂ©s par le milieu pour des projets de gĂ©omatique (ex. gestion des mĂ©tadonnĂ©es, gestion des mises Ă  jour cartographiques, diffusion responsable des donnĂ©es, analyse des flux origine-destination). Les applicatifs Perceptory et M3Cat diffusĂ©s gratuitement ont Ă©tĂ© utilisĂ©s dans une cinquantaine de pays Ă  la fin des annĂ©es 90 et ont inspirĂ© plusieurs organisations et thèses. La technologie SOLAP (Spatial On-Line Analytical Processing) dont les principes fondamentaux ont Ă©tĂ© inventĂ©s par notre Ă©quipe se voit Ă©tudiĂ©e dans le monde entier et a ouvert un nouveau marchĂ©. D’ailleurs, en 2009, avec l’aide de la SOVAR et de l’UniversitĂ© Laval, mon Ă©quipe de professionnels de recherche et moi avons dĂ©marrĂ© une nouvelle entreprise. BaptisĂ©e Intelli3, cette entreprise a permis d’effectuer le transfert technologique de nos travaux et de faire bĂ©nĂ©ficier la SociĂ©tĂ© des rĂ©sultats et savoirs dĂ©veloppĂ©s par l’équipe. Le logiciel Map4Decision commercialisĂ© par Intelli3 permet Ă  cette start-up d’offrir Ă  nos partenaires industriels des services qui ne relèvent pas de la mission universitaire mais plutĂ´t du domaine privĂ©.

Start-up qui remporte un prix provincial d’entrepreneuriat

Ce logiciel Map4Decision a d’ailleurs remporté le prix OCTAS 2010 comme meilleure réalisation en intelligence d’affaires au Québec alors que la compagnie Intelli3 a été choisie comme meilleure start-up toute catégorie de l’Université Laval en 2009-10, ce qui l’a conduit à la palme régionale du Concours Québécois en Entrepreneuriat et au premier prix provincial en entrepreneriat féminin (la PDG étant une femme ainsi que la majorité des co-fondateurs). Ayant son siège d’affaires à Québec, cette start-up accroît la masse critique d’entreprises en géospatial dans la région et contribue déjà à notre rayonnement international.

Logiciel choisi le meilleur au Québec dans sa spécialité

Enfin, j’ai le rare privilège d’avoir Ă©tĂ© honorĂ© dans chacune des disciplines maĂ®tresses de mes activitĂ©s. Ainsi, en 1990, j’ai Ă©tĂ© nommĂ© l’Arpenteur-GĂ©omètre ayant le plus contribuĂ© Ă  l’avancement de sa profession alors que depuis 2002 je porte le titre de « Distinguished Engineer » aux États-Unis, titre dĂ©cernĂ© pour la première fois en gĂ©omatique par l’UniversitĂ© du Maine pour ma contribution exceptionnelle au domaine du gĂ©nie. Le prix OCTAS 2010 mentionnĂ© ci-avant est une reconnaissance prestigieuse de la communautĂ© informatique du QuĂ©bec alors que le prix GaĂŻa, qui me fut dĂ©cernĂ© en 2006 par l’Association Canadienne des Sciences GĂ©omatiques pour ma contribution exceptionnelle au domaine, reprĂ©sente le couronnement ultime dans ma spĂ©cialitĂ©.

Sur le plan personnel, en plus d’une vie familiale qui prime sur tout ce qui prĂ©cède et dont je suis fier, j’ai dĂ©veloppĂ© une passion pour la photographie paysagère. Je vous invite donc Ă  visiter mon site personnel Ă  http://yvanbedardphotonature.com afin de dĂ©couvrir quelques beautĂ©s du monde.